Question n°20 : Comment "emprisonner" ou guider la lumière ?


Question n°20 : Comment "emprisonner" ou guider la lumière ?

LA REFLEXION TOTALE
où comment « emprisonner » ou guider la lumière ?

Nous avons vu dans "la rubrique du 13 février" qu’un rayon lumineux changeait de direction lorsqu’il passait de l’air à l’eau. Une partie est cependant réfléchie et nous permet de voir le paysage à la surface d’une eau calme qui joue alors le rôle d’un miroir. Un rayon qui arrive en rasant la surface de l’eau pénètre dans celle-ci avec un angle de 48° par rapport à la surface. Nous savons que le chemin parcouru par la lumière ne dépend pas de son sens de propagation. Un rayon lumineux venant de l’eau avec un angle supérieur à 48° ne peut qu’être réfléchi et ne sortira pas dans l’air, on dit qu’il y réflexion totale.
En conséquences un poisson qui nage prés de la surface ne verra pas le pêcheur sur la rive. D’autre part, si l’on veut rendre très lumineuse la nuit une piscine il suffira de mettre des lampes tout autour près de la surface. Une grande partie de la lumière sera renvoyée vers le fond.
En médecine, ce phénomène de réflexion totale est mis en œuvre dans le guidage de la lumière dans les fibres optiques des fibroscopes et des endoscopes pour aller observer l’intérieur du corps par les voies naturelles et aussi permettre la chirurgie moins traumatisante.
Les jets d’eau des fontaines lumineuses guident aussi la lumière des projecteurs pour la libérer lorsque leur courbure devient importante et que l’eau forme des gouttes.

Bouquet de lumière
Photo Prise Par Elyane Yacine


Question_no20-2.pdf

CE SITE A ÉTÉ CONSTRUIT EN UTILISANT